Vous en avez peut-être déjà entendu parler, la slow life est un véritable art de vivre, où l’on choisit de ralentir pour mieux s’épanouir !

Dans un monde hyper-connecté, entre le ménage, les courses, les obligations familiales, et toutes les pensées parasites, on vit à un rythme où tout va trop vite, sans jamais pouvoir souffler. Ce rythme de vie intense a pourtant des conséquences néfastes sur la santé physique et morale : stress, anxiété, insomnies, problèmes digestifs, angoisses…

Adopter la « slow life attitude » est donc un véritable choix qui permet d’être acteur de sa propre vie, d’être plus conscient de soi, d’apprendre à répondre à ses envies et de trouver un bon équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

COMMENT RALENTIR ?

En quelques points, voici des idées pour apprendre à lâcher-prise, et ralentir le rythme.

1. Prendre RDV avec soi-même. 

Vous êtes facilement débordé par toutes les tâches de la semaine ? Prenez un RDV dans votre agenda avec vous-même. Cela est très efficace, il s’agira d’un temps uniquement consacré pour vous-même. Profiter de ce moment, pour écouter un enregistrement de votre séance de sophrologie, faire une séance méditation, étirer votre corps.

2. Ne faire qu’une tâche à la fois

Et oui, même en temps que femme, notre cerveau n’est pas capable de faire deux choses à la fois*. Seuls 2,5% des gens sont véritablement « bi-tâches ». Faites donc une seule tâche à la fois, vous serez beaucoup plus efficace et plus rapide ainsi.

3. Couper les notifications de son téléphone

Apprenez à éteindre les notifications de votre téléphone, pour ne pas être dérangé systématiquement, cela est également une source de stress.

4. S’accorder des pauses régulièrement

Toutes les heures, prenez 5 minutes pour vous mettre dans votre « bulle de bien-être » et vous ressourcer en respirant tranquillement, ou en faisant quelques pas. Vous serez bien plus productif et vous retrouverez de l’énergie.

5. Fuir le virtuel de temps en temps

Passer plus de 30 min par jour sur les réseaux sociaux affecte le bien-être mental. Apprenez à couper, et profitez-en pour vous reconnecter avec la nature : balade au parc, en forêt, au bord d’un lac.

6. S’accorder du temps pour respirer

Dans mon cabinet, c’est un des premiers conseils que je donne. Apprenez à respirer en toute conscience. Vous êtes face à une tâche difficile ? Une situation contrariante ? Stoppez et respirez profondément, videz votre esprit. Vous vous sentirez beaucoup mieux ensuite, et vous arriverez à prendre de la distance avec les situations.

7. Arrêter de culpabiliser

Arrêter de culpabiliser, de vous mettre la pression systématiquement. Qu’est-ce qui est difficile, à part les idées que vous vous imposez ? Enlevez vos barrières limitantes, osez prendre le temps de vivre. Vous en avez pleinement le droit, c’est même un devoir essentiel pour son épanouissement personnel. Quand on se sent bien, cela se répercute également sur l’entourage, ne l’oubliez pas.

La slow life, c’est aussi moins faire pour mieux faire.

Alors prêt à prendre le temps de vivre ? 😉

 

étude menée par des chercheurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.