Qu’est-ce que la sophrologie ?

adult-1869758_1280 girl-1867391_1280

Son origine

Fondée en 1960 par le médecin neuropsychiatre, Alfonso Caycedo, la sophrologie signifie étymologiquement « la science de la conscience ». C’est-à-dire, qu’elle s’intéresse aux modifications d’états de conscience, des niveaux de vigilances et aux moyens de les produire.

Elle s’inspire de la « méthode Coué » (pensée positive), de la psychologie humaniste, de l’hypnose, de la phénoménologie (apprentissage du non jugement), des méthodes de relaxations occidentales (Schultz, Jacobson) et d’approches orientales (yoga, méditation, zen japonais). Elle est basée sur la respiration, la relaxation musculaire, la concentration et sur des intentions positives.

La sophrologie s’intéresse à l’humain dans toute sa globalité, elle permet ainsi la mise en place de procédés permettant à chaque individu de développer une meilleure harmonie avec lui-même et son environnement. C’est une méthode d’aide à la personne, composée de techniques simples, rapides et adaptables. De manière générale, la pratique de la sophrologie vous permet d’entrer dans un état de relaxation, vous apprend à mieux respirer et à être plus attentif à votre corps. Certains mettent plus de temps à se détendre mais ils finissent toujours par avoir des résultats. C’est une méthode sans contre-indication, douce, indolore et sans contact physique.

La sophrologie est aujourd’hui, de plus en plus appliquée dans le monde médical comme support thérapeutique complémentaire, mais aussi dans les entreprises, comme action de prévention des risques psycho-sociaux.